Notre Actualité > Actus portefeuille > BIG BAG N GO ou la révolution de la gestion des déchets chantier

BIG BAG N GO ou la révolution de la gestion des déchets chantier
juin 18, 2021

Interview d’Arnaud Rongier, Président Fondateur

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Arnaud Rongier.

J’ai 41 ans, je suis marié et père de deux enfants âgés respectivement de 9 et 12 ans.

Je suis le fondateur et dirigeant de l’entreprise Big bag ’n go. J’ai également cofondé l’entreprise Supervan.

Je suis animé par la volonté de développer des solutions logistiques utiles, pérennes et performantes pour améliorer la productivité des acteurs économiques.

En parallèle de mon job, je joue demi d’ouverture au Rugby Club du Plateau Briard (4ème série senior :)), je suis un coureur de fonds et inconditionnel éclectique de musique.

 

  •        Quel est votre background ?

J’ai suivi un cursus d’école de commerce, à la fois orienté international et finance.

Diplôme en poche, j’ai débuté ma carrière en qualité d’auditeur financier au sein du cabinet Mazars pendant 3 ans et poursuivi en tant que conseil en fusion acquisition chez Deloitte pendant 4 ans.

Fin 2010, j’ai créé Big bag n go, une entreprise qui développe et met en oeuvre des solutions logistiques innovantes pour améliorer la gestion des déchets du BTP dans les grandes agglomérations. Nous sommes présents en Ile de France, en Rhône-Alpes et en PACA, et comptons au sein de l’équipe une quarantaine de personnes.

 

  • Pourquoi avez-vous créé votre structure ?

C’est la concomitance de plusieurs facteurs qui m’a conduit à créer ma structure :

  • D’abord, un désir viscéral –  dont je cherche encore l’origine 🙂 – depuis mon enfance de créer mon entreprise ;
  • Ensuite, une intervention de conseil au côté d’un fonds d’investissement lors de la cession d’un groupe spécialisé dans le traitement de déchets du BTP, qui m’ouvre les yeux sur le potentiel incroyable de ce marché porté par de très puissants drivers de croissance ;
  • Enfin, une douloureuse expérience d’évacuation de gravats dans mon propre appartement à Paris, qui tourne au fiasco et me permet d’identifier une opportunité sur ce marché.

Fin 2009, je quitte mon job pour créer l’entreprise que je dirige aujourd’hui.

Où en êtes-vous ? Quel CA allez-vous tangenter ?

Après avoir démontré notre capacité à bâtir un business rentable sur des fondamentaux solides, nous avons enclenché une nouvelle phase de croissance forte en 2019. Malgré les secousses provoquées par la crise du COVID, nous mettons en oeuvre un plan reposant sur 3 piliers : le déploiement géographique (nationale puis internationale), la tech – qui est le coeur de notre réacteur – et l’acquisition de nouveaux maillons de notre chaîne de valeur. Depuis, l’entreprise connaît un très fort développement. Suite à notre première opération de croissance externe, nous consolidons env. 10m€ de CA et visons les 50m€ à horizon 2026.

  •        Quel est l’apport des investisseurs : comment avez-vous vécu leur accompagnement ?

J’ai toujours porté un soin particulier à essayer de m’entourer d’associés dont je partage les valeurs. J’essaie en permanence de me mettre à leur place pour leur transmettre toutes les informations dont ils pourraient avoir besoin. Mon background financier m’est très utile dans cet exercice. La transparence dont j’essaie de faire preuve me permet de tirer le meilleur de mes associés, surtout dans les moments compliqués. Angelor m’accompagne depuis 2014. Mon dialogue avec l’équipe est régulier, construit, et toujours à valeur ajoutée. Je vis leur accompagnement comme un atout dans ma manche, sur lequel je peux compter dans mon quotidien comme lorsqu’il s’agit de prendre des décisions stratégiques.

  • En quoi cela peut-il contribuer à rendre le monde meilleur pour demain ?

J’ai la chance de diriger une entreprise dont l’impact est massif et tangible.

Chaque jour, nous collectons des centaines de tonnes de déchets en agglomération pour lesquels nous travaillons à innover pour mettre en oeuvre la meilleure logistique, avec la plus faible empreinte carbone et garantissons un traitement performant et traçable. Suite à notre acquisition, nous avons désormais un nouveau levier pour améliorer la performance de recyclage des matériaux collectés et déployons au quotidien de nouvelles filières. Notre objectif est de décarboner la collecte et détourner les déchets des décharges pour en faire de nouvelles matières industrialisables.

Articles similaires

ASTER lève 3M€ en série A !

ASTER lève 3M€ en série A !

Participation d’Angels for Tech depuis 2015, Aster lève 3M€ afin que son outil de compte-rendus devienne une référence dans l’optimisation de réunions en entreprise !   Née en 2014, la start-up Entr’up, renommée en 2020 Aster - du nom de son logiciel, a pour objectif...

FOODARA prend sa deuxième participation avec Toporder !

FOODARA prend sa deuxième participation avec Toporder !

FOODARA réalise sa deuxième participation avec Toporder – start-up développant des caisses enregistreuses 4.0 pour les boulangers, pâtissiers, bouchers, charcutiers et traiteurs. Lyon - Septembre 2021   Foodara réalise sa deuxième participation avec la société...